final-media-pic.jpg
14
déc. 2015

Un livre néo-brunswickois distribué grâce à Bienvenue à la maternelle

le 14th décembre 2015
Le 25 novembre, la maison d’édition Bouton d’or Acadie et Partenariat en Éducation ont accueilli des éducatrices et des éducateurs néo-brunswickois ainsi que des dignitaires gouvernementaux à l’école Les Éclaireurs (à Fredericton) pour célébrer la sortie du livre bien-aimé des enfants, Bonjour la rivière. Pour la première fois, un ouvrage néo-brunswickois voyagera d’un bout à l’autre du Canada grâce au programme Bienvenue à la maternelle.

 

L’honorable Jocelyne Roy Vienneau, lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick, et l’honorable Serge Rousselle, Ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, se sont tous deux joints à l’auteur de Bonjour la rivière, Denise Paquette, pour cette célébration. L’événement a également compris un atelier d’orientation familiale pour les parents et leurs enfants dans le but d’explorer activement les ressources mises à leur disposition.

Colombe Robichaud-Smith, gestionnaire de programme au Nouveau-Brunswick pour Bienvenue à la maternelle estime que le livre sera un succès auprès des enfants de toutes les communautés. « Nous recherchions un genre de livre bien spécifique, a-t-elle déclaré. Un livre illustré, à la couverture souple. Un livre qui puisse toucher toutes les familles canadiennes dans leur quotidien et d’une façon inclusive. Bonjour la rivière répond à tous ces critères et le fait qu’il fût publié par une maison d’édition des Maritimes nous rend vraiment très fiers ! »

John Howard, responsable national du programme du programme Bienvenue à la maternelle abonde également de ce sens : « L’inclusion de Bonjour la rivière dans notre programme constitue une part importante de nos efforts constants pour honorer et partager une activité culturelle riche qui émerge de différentes régions aux quatre coins du pays. Ce fut un réel plaisir de travailler avec l’entreprise néo-brunswickoise Bouton d’or Acadie et d’élever leur richesse culturelle francophone à une échelle nationale. »

Bonjour la rivière avait précédemment été publié en 2006, et faisait partie d’une collection de quatre ouvrages mettant en vedette deux enfants curieux, Léa et Laurent, qui accompagnent leurs parents et autres membres de leur famille à la découverte de la nature.

«Avec les années, le livre n’a pas pris une ride, affirme Marie Cadieux, directrice générale et littéraire chez Bouton d’or Acadie. Seule la page couverture a été redessinée pour mettre en valeur la douceur des illustrations de Denise Bourgeois. L’auteure, Denise Paquette, n’a pas eu besoin de changer ne serait-ce qu’une virgule. Mme Paquette est une artiste aux multiples facettes, qui a publié plusieurs ouvrages jeunesse chez Bouton d’or Acadie. En plus de faire un remarquable travail d’illustratrice, y compris pour le très populaire Dis dix dinosaures (texte de Gaëtane Pinet) ! D’ailleurs, ces chatoyants dinosaures « acadiens » ont eux aussi été sélectionnés par Partenariat en éducation, pour la distribution dans les Maritimes, et nous en sommes très fiers.»

Maison d’édition fondée en 1996 à Moncton, Bouton d’or Acadie est spécialisée dans la littérature jeunesse francophone, la seule hors-Québec. Elle publie fréquemment des livres multilingues (des éditions trilingues en français, en anglais et en Mi’gmaw, par exemple).
 

Selon Marie Cadieux, la «redécouverte» d’un titre comme Bonjour la rivière par Partenariat en éducation permet de faire le pont entre le passé récent de la maison et d’envisager l’avenir avec optimisme. «On se sent valorisé et validé, c’est certain. Nous avons toujours cru que nos livres pouvaient être appréciés partout, pas seulement dans les Maritimes… C’est pourquoi nous désirons tellement souligner ce partenariat d’envergure nationale, qui permet de faire connaître le talent des artistes établis au Nouveau-Brunswick !»

« Alors que la nouvelle politique culturelle de la province (incluant son volet sur la politique du livre) est en train de changer le monde de la littérature néo-brunswickoise d’une manière positive, nous voulons souligner à quel point le fait de se procurer une grande quantité de livres d’ici par un organisme pancanadien bénéficie de ce momentum, et s’inscrit dans les efforts actuels pour renforcer l’économie, la culture et la construction identitaire des communautés francophones du Nouveau-Brunswick, » termine Mme Cadieux.